Comment interpréter votre profil IPT

Votre Inventaire du profil de tuteur fournit un aperçu de la manière dont vous concevez votre travail actuel avec les élèves-maîtres. Il vous aide de ce fait à identifier les aspects de ce travail que vous trouvez particulièrement (1) motivants ou satisfaisants ou (2) sources de défis ou problématiques. Nombre de ces facteurs de motivation et défis sont des éléments dont vous avez intuitivement conscience à mesure que vous travaillez avec des élèves-maîtres en stage et l'IPT les exprime de manière explicite.

Ainsi, la valeur de l'IPT repose sur la manière dont il aide à mettre en valeur plusieurs aspects de votre pratique en tant que conseiller, pour qu’ils puissent être examinés d'une manière intentionnelle et délibérante. L'IPT marque le point de départ. Il vise à engager une discussion plus large des pratiques en tant que conseillers et à promouvoir un débat sérieux entre conseillers pédagogiques, conseillers universitaires et élèves-maîtres ainsi qu'entre écoles, districts scolaires et universités.

Votre profil met en avant des questions qui sont actuelles et présentent un intérêt pour votre pratique d'aujourd'hui. N'oubliez pas que la pratique en matière de supervision est une réalité dynamique qui changera sur la durée en fonction du contexte, de l'expérience et de la connaissance. Votre fiche de Profil de tutorat vous présente un graphique en barres de 14 lignes et trois diagrammes en secteurs.

 

 

Les 14 barres résument votre schéma global de huit dimensions de facteurs de motivation et six dimensions de défis qui constituent la majeure partie du travail des conseillers pédagogiques auprès des élèves-maîtres dans un environnement de stage. Les diagrammes en secteurs vous présentent trois manières différentes d'examiner votre équilibre à l'intérieur des différentes dimensions et entre elles. Premièrement, les dimensions à l'intérieur des Facteurs de motivation sont présentées comme un équilibre entre « soi-même » et « autrui ». Deuxièmement, les dimensions des Défis sont présentées comme un équilibre entre « interpersonnel » et « systémique ». Et troisièmement, c'est votre équilibre global entre les huit dimensions des Facteurs de motivation et les six dimensions des Défis qui est présenté.

Les « huit visages de la motivation » en termes de tutorat et de supervision des élèves-maîtres.

Des entretiens avec les conseillers pédagogiques s'accordent avec des études de recherche sur le fait qu'il existe de multiples raisons pour lesquelles le travail avec des élèves-maîtres dans les contextes d'activités scolaires et de classes quotidiennes soit une source de satisfaction et de motivation pour les conseillers pédagogiques. En dépit du détail et de la complexité de ces raisons, il y a huit dimensions sous-jacentes que les conseillers pédagogiques s'accordent généralement à considérer comme facteurs de motivation principaux pour travailler avec des élèves-maîtres. On peut les décrire dans les termes suivants :

Mon travail avec les élèves-maîtres est important : 

• pour Rénover la profession

• pour Améliorer mes propres pratiques d'enseignement

• parce que Les élèves-maîtres stimulent l'implication des élèves

• parce que cela permet de s'accorder Un « temps morts » pour surveiller l'apprentissage des élèves

• pour Contribuer à la formation des enseignants

• parce qu'il fournit Des rappels du développement de carrière 

• pour Le développement d'une communauté professionnelle, et

• pour Les pratiques de tutorat dans les salles de classes.

Les résultats obtenus par les individus aux Facteurs de motivation (barres vertes) s'étendent entre 0 et 50. Les résultats les plus élevés (les barres vertes les plus longues) indiquent quelles dimensions vous motivent particulièrement et les résultats bas correspondent aux dimensions qui sont moins motivantes. Les lignes noires « ׀ » représentent la moyenne obtenue par d'autres conseillers pédagogiques comme vous. Bien entendu, les conseillers pédagogiques sont des individus et ils diffèrent de par leur mode de pensée, leurs expériences et leurs situations professionnelles. Chaque conseiller peut trouver certaines dimensions plus satisfaisantes que d'autres ; il n'y a pas de « bonne réponse ». Les barres des facteurs de motivation sur votre fiche de profil vous aideront à identifier les dimensions qui vous motivent le plus... et celles qui sont moins motivantes. Voici une interprétation plus détaillée de la signification de chacune de ces dimensions de facteurs de motivation :

Rénover la profession en développant la prochaine génération d’enseignants est une activité gratifiante pour les conseillers pédagogiques qui pensent que la supervision est nécessaire pour renouveler et réapprovisionner la profession d'enseignant, qui rapportent qu'il relève de notre responsabilité sociale de produire davantage d'enseignants, qui admettent qu'il est important de travailler avec des élèves-maîtres pour l'éducation et la société en général et qui acceptent que le conseil pédagogique contribue à aider les élèves-maîtres à devenir des enseignants au plein sens du terme.

Améliorer mes propres pratiques d'enseignement identifie les conseillers pédagogiques qui considèrent que la supervision aide à affiner leurs propres compétences et pratiques d'enseignement, qui pensent que leurs élèves-maîtres les aident à affiner leurs valeurs et leurs croyances, à se tenir au courant des nouvelles idées et qui tirent une satisfaction en expliquant aux élèves-maîtres la raison d'être de leur façon d'enseigner.

Les élèves-maîtres stimulent l'implication des élèves en apportant du « sang neuf » dans la classe, invitant ainsi les élèves à apprendre, renforçant l'intérêt des élèves et la dynamique de la classe et contribuant à gérer la diversité des élèves dans la classe. Plus important encore, les élèves voient que les élèves-maîtres sont également des apprenants, comme toute autre personne, et que la salle de classe est un environnement éducatif pour tous.

Un « temps mort » pour surveiller l'apprentissage des élèves est utile aux conseillers pédagogiques. Cela leur permet de s'accorder du temps pour se poser et réfléchir ou pour disposer d'un moment de répit pour penser et observer la classe au travail, par exemple par le biais d'entretiens individuels avec les élèves ou en surveillant les besoins d'apprentissage de la classe.

Contribuer à la formation des enseignants est gratifiant pour les conseillers pédagogiques qui aiment encadrer les enseignants débutants. Ces enseignants reconnaissent que le travail avec les élèves-maîtres est la marche à suivre, que cela fait partie de leur responsabilité professionnelle et contribue à leur propre développement professionnel.

Des rappels du développement de carrière sont rapportés par les conseillers pédagogiques qui sont attentifs à leurs carrières et qui sont conscients que le conseil pédagogique est une forme de leadership éducatif. En même temps, ces conseillers sont conscients des dangers d'une ambition personnelle démesurée et rapportent que le fait de travailler avec des élèves-maîtres leur offre un aperçu de leur propre pratique à la fois dans leur rôle d'enseignant et dans leur rôle de tuteur. 

Le développement d'une communauté professionnelle caractérise les conseillers pédagogiques qui aiment travailler avec d'autres adultes et promouvoir la collaboration, la collégialité et la communauté. Ils reconnaissent que la supervision développe des relations professionnelles avec de futurs collègues et ils apprécient l'apprentissage collectif qui émane dans des contextes de pratique de l'enseignement.

Les pratiques de tutorat dans les salles de classe sont gratifiantes pour les conseillers pédagogiques qui aiment aider les élèves-maîtres à associer la pratique à la théorie, à régler les problèmes du quotidien, à apprendre et à se développer, ainsi qu'à comprendre qu'il existe un grand nombre de « bonnes façons d'enseigner » dans l'immédiateté de l'action.

Défis associés au rôle de conseiller pédagogique

Bien entendu, le travail avec les élèves-maîtres représente tout autant des défis que des facteurs de motivation. Ils peuvent être décrits de la manière suivante :

Parfois, mon travail avec les élèves-maîtres me met au défi pour les raisons suivantes : 

Défis en termes de conseil et de tutorat

Formulaires et directives inadéquats

Procédures et politiques peu claires

Inquiétudes concernant le conseil pédagogique en tant que sous-spécialité

Inquiétudes concernant la préparation avant le stage des élèves-maîtres

Pratiques incertaines en matière de communication et de commentaires

De la même manière que les facteurs de motivation, les résultats de défi (barres orange) s'étendent entre 0 et 50. Les résultats élevés (barres les plus longues) indiquent des problèmes qui vous mettent particulièrement au défi, alors que les résultats bas suggèrent des thèmes qui vous sont plus aisés. Les lignes noires « ׀ » représentent les résultats types d'autres conseillers pédagogiques, mais vos propres résultats peuvent être supérieures ou inférieures à ces moyennes. Vous trouverez ci-après des descriptions plus complètes de la signification de ces six dimensions.

Des défis en termes de conseil et de tutorat sont rapportés par certains conseillers pédagogiques qui aimeraient recevoir de l'aide pour établir ce que les élèves-maîtres peuvent attendre de la relation, pour gérer et corriger les fausses idées des élèves-maîtres à mesure qu'elles apparaissent, pour développer des relations plus solides avec leurs élèves-maîtres ou pour exprimer plus clairement le processus d'évaluation à leurs élèves-maîtres.

Des formulaires et directives inadéquats qui sont dus en partie à des directives d'évaluation peu claires quant à la distinction entre les réussites et les échecs des élèves-maîtres, à des protocoles vagues pour apporter des commentaires aux élèves-maîtres, à une absence de formulaires d'évaluation répondant aux avis et aux inquiétudes des conseillers pédagogiques ou à un manque de soutien pour l'auto-évaluation des élèves-maîtres.

Des procédures et politiques peu claires qui régissent les relations triadiques des élèves-maîtres entraînent un manque de clarté concernant les rôles et les responsabilités des conseillers universitaires, des mécanismes de compte rendu peu clairs entre les conseillers universitaires et les conseillers pédagogiques, un manque d'accès aux ressources universitaires pour les élèves-maîtres qui sont en difficulté ou une absence de procédures systématiques pour la sélection et la préparation des conseillers pédagogiques ou universitaires.

Des inquiétudes concernant le conseil pédagogique en tant que sous-spécialité proviennent de l'absence d'un ensemble commun d'attentes entre les conseillers pédagogiques d'une école, des difficultés à maintenir la communication entre ces conseillers pédagogiques, des problèmes à aider les conseillers pédagogiques à résoudre leurs propres questions et doutes ou de difficultés impliquant d'autres conseillers pédagogiques dans la prise de décision concernant la profession.

Des inquiétudes concernant la préparation avant le stage des élèves-maîtres existent en l'absence d'accord concernant les pratiques standards en matière de conseil aux élèves-maîtres, depuis de maigres informations concernant le contrôle continu de l'élève-maître ou sa préparation avant le stage ou des manuels qui ne fournissent que des directives, des scénarios ou des exemples limités.

Des pratiques incertaines en matière de communication et de commentaires vont au-delà de procédures et de politiques pour refléter une absence d'engagement entre administrateurs d'école et d'université pour indiquer aux conseillers pédagogiques dans quelle mesure ils aident bien les élèves-maîtres, des défis de communication entre conseillers pédagogiques et administrateurs scolaires locaux, des problèmes de communication avec le personnel scolaire local et le personnel dans d'autres écoles ou des pratiques de compte rendu insuffisantes de la part des élèves-maîtres eux-mêmes pour rapporter ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.

Équilibre au travail : motivation, défi et au sein de la profession

Vous verrez au bas de votre fiche de profil trois diagrammes en secteurs. Ils indiquent l'équilibre entre d'importantes réalités sur le lieu de travail.

Le diagramme à l'extrême gauche reflète deux aspects de ce que vous avez indiqué comme étant motivant et gratifiant.

Une partie de ce qui motive les conseillers pédagogiques est direct et personnel (Soi-même). Voir les autres s'épanouir et réussir est également source de satisfaction (Autrui). L'équilibre entre les secteurs vert clair et vert foncé indique le degré d'accentuation entre « soi-même » et « autrui » en termes d'avantages réciproques associés au travail avec un élève-maître.

En revanche, certains des défis et problèmes liés aux responsabilités des conseillers pédagogiques émanent de problèmes de compte rendu ou de communication (Interpersonnel) alors que d'autres sont dus à un manque de procédures, de directives ou de politiques claires (Systémiques). Les secteurs orange foncé et clair du diagramme du milieu indiquent le degré d'accentuation entre les problèmes « interpersonnels » et « systémiques » inhérents aux composants concrets de l'apprentissage en tant que profession.

À droite, le troisième graphique indique comment vous voyez l'équilibre global entre facteurs de motivation et défis dans votre travail avec les élèves-maîtres lors des stages.

L'IPT offre un aperçu de votre profil de tutorat en ce moment et deux conseillers pédagogiques n'auront jamais exactement le même profil de facteurs de motivation ou de défis. Les informations sur ces échelles et profils fournissent néanmoins un bon point de départ pour une auto-analyse et une clarification des valeurs, individuellement et collectivement dans l'environnement scolaire. L'IPT vous fournit un vocabulaire plus large pour discuter de ces questions avec d'autres conseillers pédagogiques, avec des collègues d’école, des administrateurs de l'école et des collègues de l'université.

N'oubliez pas également que les situations évoluent. Vous souhaiterez peut-être vous soumettre une deuxième fois à un IPT. Ou même une troisième fois pour voir si vos points de vue concernant votre rôle de conseiller pédagogique changent à mesure que la situation évolue. Vous pouvez en disposer gratuitement en ligne à l'adresse suivante : www.mentoringprofile.webi.it.ubc.ca